Cette vanité* restitue une partie des billets ayant été publiés sur le site Les Moissonneuses, créé le 1er août 2006 par Jenny Suarez-Ames et deux copines (Kelp et La Rubia, semblerait-il), puis co-administré — si j'ai bien compris — à partir d'août 2007 par le colonel Alfredo Smith-Garcia, qui vaporisa l'ensemble le 23 janvier 2009.
Certains billets sont bien complets de leurs commentaires, mais la plupart, non : on a fait avec ce qu'on avait.
Comme je suis une truffe en informatique, la mise en page est parfois bousculée, différente de celle d'origine. Si certaines images manquent, c'est qu'elles ont disparu des serveurs qui les hébergeaient. Quant aux liens internes des messages, la plupart ne fonctionnent évidemment plus.
Mr Paic-Machine nous signale aimablement que l'on trouve d'autres archives des Moiss' .

* Les mots en italiques sont dus à l'intelligence de l'Anonyme historique d'autres blogues, fruits plus ou moins ancillaires des Moissonneuses.

vendredi 12 février 2010

25 août 2008 (3)

lundi, août 25, 2008

Après le dépérissement de l'Etat...

...nous irons vers un marxisme balnéaire, kitsch et cool. Heureux, comme dans le dimanche de la vie. Nous sortirons enfin de l'histoire car nous aurons vaincu. Il restera le sable soulevé par la foulée de la jeune fille, la sieste sur le marbre tiède d'un temple cycladique. Il restera notre immortalité bleue.

0 approbations inconditionnelles:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire